Stéphane Alexis
Ottawa
Canada
Alex Finlay
COMPLEXE GUY FAVREAU
200 Boulevard René-Lévesque O, Montréal, QC H2Z 1X4

Biographie

Stephane Alexis est un artiste caribéen-canadien émergent, vivant à Ottawa. Diplômé de Algonquin College, il détient aussi un diplôme d’arts photographiques et production de l’Ottawa’s School of the Photographic Arts (SPAO).

Stephane Alexis a reçu plusieurs bourses du Conseil des arts de l’Ontario, et a été sélectionné pour l’exposition Karsh Continuum 2022 (Ottawa). Il a exposé à la Galerie du Centre SPAO, à la Galerie Point of View, à la Galerie Annexe de la Galerie d’art d’Ottawa, et a collaboré à des expositions de photos à l’extérieur du pays.

Démarche et œuvres exposées

Le travail de Stephane Alexis émane de ses expériences personnelles, relatives aux segments démographiques et sous-démographiques auxquels il appartient.

De l’exploration de sa masculinité à celle des problématiques de la communauté africaine-canadienne, en passant par l’univers des personnes ayant de besoins spéciaux ou encore des soignants familiaux, pour chaque projet, Stephane Alexis mène une grande quantité de recherches puisant à la fois dans son vécu et auprès de sources externes (proches, bibliothèque, organises communautaires, …) pour le guider l’orientation du projet.

Son travail basé sur la photographie articule proposition conceptuelle et plastique. À travers les qualités plastiques et conceptuelles de son travail, il souhaite ériger un pont vers une meilleure compréhension des situations et enjeux auxquels sont confrontés ces communautés.

Sous un éclairage différencié, Stephane Alexis magnifie la résilience et la dignité de ses communautés, et engage l’Autre à questionner sa propre connaissance et conscience.

Chains & Crowns (2020)

Ces photographies issues de la série Chains & Crowns célèbrent l’héritage des communautés noires à travers leurs coiffures. Alors que les normes de beauté jugent encore le cheveu crépu peu soigné, laid, sale, poussant les noir.es à se lisser les cheveux avec des produits à l’ammoniaque ou au formol, l’appropriation des coiffures africaines, et particulièrement des tresses, se perpétue depuis la nuit des temps. Inspiré du parcours capillaire de la mère de l’artiste, ce projet photographique retrace les différentes coiffures inventées par les noir.es, symboles de leurs créativité, résistance et résilience. L’artiste souhaite interroger l’histoire de notre ère nappy (mouvement contemporain de valorisation des cheveux crépus naturels) et ainsi susciter le dialogue. Comment cerner l’importance des coiffures dans les cultures noires, remédier à la violence des appropriations culturelles et réaffirmer la dignité des communautés noires ?

« Découvrez également la série « Chains & Crowns » à la galerie Pierre-François Ouellette art contemporain du 9 avril au 14 mai. »

Œuvres par l’artiste

Infolettre Art Souterrain

Soyez informé.es de toutes les annonces du Festival Art Souterrain 2022 ! Inscrivez-vous à l'infolettre.

Vous vous êtes inscrits avec succès!